La Sicom ne peut servir de bouée de sauvetage pour la National Insurance Company. C’est l’avis de la SICOM Employees Union (SEU) qui affirme qu’un flou subsistent autour du rachat de la NIC par l’entreprise d’Etat spécialisée dans les assurances.

Selon le syndicat, les employés doivent connaitre les raisons et les conditions de ce rachat. La SEU réclame donc une rencontre avec le ministre des Services financiers Sudhir Sesungkur et le Premier ministre Pravind Jugnauth.