Follow Us On

Slider

La Sicom ne peut servir de bouée de sauvetage pour la National Insurance Company. C’est l’avis de la SICOM Employees Union (SEU) qui affirme qu’un flou subsistent autour du rachat de la NIC par l’entreprise d’Etat spécialisée dans les assurances.

Selon le syndicat, les employés doivent connaitre les raisons et les conditions de ce rachat. La SEU réclame donc une rencontre avec le ministre des Services financiers Sudhir Sesungkur et le Premier ministre Pravind Jugnauth.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Uncategorized
[Document] Lisez la décision des magistrats au sujet de Gooljaury dans l’affaire Roches-Noires

Raj Seebaluck et Razia Jannoo-Jaunbocus devaient déterminer si le fait d’appeler Rakesh Gooljaury à la barre des témoins relativement tôt...

Close