« Nous sommes ouverts au dialogue », affirme Jean Li Yuen Fong. Le directeur de la Mauritius Sugar Producers’ Association (MSPA) réagit à l’appel de sir Anerood Jugnauth et de Vishnu Lutchmeenaraidoo. Ces derniers ont demandé aux employeurs du secteur sucre de rémunérer les employés qui ont participé récemment aux huit jours de grève.

Dans un communiqué émis ce soir, la MSPA fait savoir qu’elle est « prête à collaborer avec le nouveau gouvernement ». Mais qu’elle attend sa « mise en place (…) pour pouvoir entamer des discussions à ce sujet », précise Jean Li. Le patronat du secteur sucre de souligner qu’il a « tout autant à cœur l’apaisement national post élections générales ».

La MSPA dit souhaiter trouver « une solution dans l’intérêt de tout un chacun ». Tout en « mesurant l’impact potentiel que cela pourrait avoir sur les différents secteurs de l’économie nationale ».

Photo d’archives : Gilbert Espitalier-Noël, president de la MSPA, entouré de Jacques d’Unienville et de Jean Li, respectivement vice-président et directeur de cette association.