«Cordiale, constructive et fructueuse», c’est ainsi qu’un communiqué de la Financial Services Commission (FSC) qualifie la rencontre entre le Chief executive de l’institution, Harvesh Seegolam, et le Securities and Exchange Board of India (SEBI).

La FSC assure que durant la rencontre, qui s’est tenue ce 18 juillet à Mumbai, le régulateur du marché boursier en Inde a affirmé ne pas être en train d’élaborer une liste de plateformes financières «high risk». Ni n’envisage de compiler une telle liste où figurerait Maurice.

Le SEBI aurait également qualifié les articles de presse faisant état d’une telle initiative comme étant basés sur de la spéculation. Le régulateur de la bourse en Inde «has no adverse concerns with respect to the Mauritius jurisdiction», assure encore le communiqué.

La réunion s’est déroulée dans le cadre de l’accord de collaboration entre les deux régulateurs et a permis au SEBI de prendre note des mesures prises par Maurice afin de s’assurer du respect des normes internationales en matière d’application de bonnes pratiques et de contrôle dans le secteur financier local.

Communique Rencontre FSC SEBI by ION News on Scribd