L’aide de la banque servira à équiper le SOS Children’s Village de Bambous en panneaux photovoltaïques. Cela permettra à l’institution de non seulement être auto-suffisant en énergie le jour, mais même d’en vendre au Central Electricity Board. Amédée Dabeecharun, directeur de SOS Children’s Village a insisté sur la nécessité pour l’organisme de trouver de nouveaux sources de revenus et ne se fiant pas uniquement aux contributions de Corporate Social Responsibility d’entreprises. Il a également redit l’importance d’inculquer aux jeunes pensionnaires de SOS Children’s Village, l’utilité et la nécessité d’adopter un comportement eco-responsable.

La filiale locale du géant indien du bancaire entend rester aux cotés de SOS Children’s Village à Maurice. C’est ce qu’expliqué Shyam Swaroop Asthana, CEO de SBI (Mauritius) à Bambous en remettant un chèque de Rs 500 000 à l’organisme qui encadre sur le long terme les enfants en difficulté. Egalement présent lors de la remise de chèque, le Haut commissaire indien à Maurice, Anup Mudgal a rappelé la responsabilité sociale de chacun implique le respect et la protection de son environnement.