L’édition 2016 de la Journée mondiale de l’enfant africain, célébrée ce jeudi 16 juin, est axée sur la conscientisation des jeunes de Maurice aux risques liés à la drogue, au tabac et aux relations sexuelles précoces et non protégées.

C’est au Rajiv Gandhi Science Centre, où s’est tenue une remise de prix dans le cadre d’un concours artistique sur le même thème, qu’Anil Gayan s’est adressé aux collégiens de divers établissements. Le ministre de la Santé leur a fait valoir l’importance de ne pas succomber aux tentations que représentent les drogues synthétiques, le cannabis et autres substances nocives. Il a aussi évoqué les conditions favorables dans lesquelles évolue la jeunesse mauricienne. Notamment grâce à l’éducation et aux services de santé offerts gratuitement.

Vidya Charan de la Mauritius Family Planning and Welfare Association a fait écho aux propos du ministre en encourageant les jeunes à se responsabiliser quant à la toxicomanie et l’activité sexuelle. Elle a sollicité leur participation active dans la lutte contre la toxicomanie en les exhortant à dénoncer la consommation de substances illicites auprès de leurs parents et recteurs.