La candidate mauve à la partielle du 17 décembre est revenue sur l’absence d’Arvin Boolell et le walk out de Roshi Bhadain lors d’un débat organisé par Top FM, cette semaine. Pour Nita Juddoo, le comportement et le langage du leader du Reform Party sont outranciers tandis que l’absence de Boolell est, pour elle, un manque de respect à son adversaire. Juddoo a également accusé Tania Diolle de vouloir s’attirer la sympathie des électeurs en évoquant régulièrement ses mésaventures durant la campagne.

Cloturant le congrès du MMM à La Source, Paul Bérenger s’est dit «fier» de la campagne que mène la candidate du parti. Si, le leader des mauves désigne Arvin Boolell comme le principal adversaire lors de la partielle à Belle-Rose/Quatre-Bornes, il exhorte néanmoins ses partisans à aller voter. Car l’abstention sera également, selon lui, un adversaire du MMM le jour de la partielle.