Le ministre Mentor dit ne pas avoir été impressionné par la performance de Xavier Duval au Parlement, ce mardi. Sir Anerood Jugnauth a poursuivi en critiquant sévèrement le leader de l’opposition, notamment pour avoir soutenu le projet métro léger alors qu’il était le ministre des Finances de Navin Ramgoolam. Si SAJ s’en est pris, tour à tour, à Paul Bérenger et Navin Ramgoolam, il n’a lancé aucune pique à son ancien poulain, Roshi Bhadain.

L’ancien Premier ministre a aussi accusé les journalistes de faire le jeu de ses opposants et de servir « leurs intérêts » alors qu’ils devraient « agir dans l’intérêt du pays». SAJ se désole ainsi qu’on lui pose des questions qui le conduisent à utiliser « un langage épicé ».

SAJ a conclu son discours, lors de la soirée de célébration de ses 87 ans par son Fan Club à Mapou, en demandant aux Mauriciens d’accorder leur confiance au Premier ministre, Pravind Jugnauth. Affirmant, au passage, que celui-ci bénéficie de son « soutien à 100% ».