Irrité, sir Anerood Jugnauth a esquivé les questions des journalistes sur le départ forcé de Megh Pillay de la direction d’Air Mauritius. C’est au conseil d’administration de l’entreprise d’assumer ses responsabilités, assène le Premier ministre. Avant d’affirmer ne « pas avoir d’opinion ni de commentaires » sur la décision de renvoyer l’ancien CEO de la ligne aérienne nationale. Existe-t-il un conflit entre lui et Pravind Jugnauth autour du limogeage de Megh Pillay ?  SAJ demande à ceux qui le disent de « voir, juger et d’arriver à une conclusion ».

Sir Anerood Jugnauth participait à la cérémonie marquant l’arrivée des travailleurs engagés à Maurice. C’était ce mercredi 2 novembre à l’Aapravasi Ghat.