Juin 2017. Le Premier ministre estime qu’il devra s’occuper personnellement du dossier Chagos jusqu’à cette date. Est-ce que ce sera toujours en tant que Premier ministre ? « Dieu le sait, moi pas », réplique sir Anerood Jugnauth. Celui-ci esquive également les questions sur sa succession. Son « very soon » n’est toujours pas défini. Même s’il confirme avoir discuté avec les leaders du MSM, du ML et du PMSD de son remplacement à la tête du gouvernement.

Plus tôt, SAJ s’en est pris à Navin Ramgoolam. Accusant ce dernier de ne pas avoir de bilan et de le critiquer injustement, notamment sur la manière dont il gère le dossier des Chagos. S’emportant vis-à-vis de la communauté hindoue, il s’est dit « triste » de constater qu’elle croit trop facilement aux arguments de ceux qui critiquent le gouvernement. Rappelant que l’Alliance Lepep n’en est même pas à sa deuxième année de gouvernement, le Premier ministre a demandé à la population de se montrer patiente, assurant que les projets et la création d’emplois suivront dès début 2017.

Le Premier ministre était à Rivière-du-Rempart, ce 7 octobre, pour le lancement du National Youth Policy. Lui-même ému, il y a livré un discours émouvant.