Le Premier ministre ne supporte plus que les représentants d’une religion ou d’une caste viennent le voir pour lui expliquer qu’ils n’ont pas « obtenu leur part ». Face à cette situation, et la tentation chez certains de constituer des associations dans le seul but de défendre les intérêts d’une communauté, sir Anerood Jugnauth dit contempler une loi qui interdirait de tels regroupements. Toutefois, il précise qu’une loi de cette nature ne pourra être votée qu’après la confirmation de sa constitutionnalité.

Si lors d’un précédent dîner en son honneur, SAJ avait évoqué la situation de Vishnu Lutchmeenaraidoo, cela n’a pas été le cas à Pointe-aux-Piments, ce vendredi soir. Le Premier ministre s’est en effet contenté de préciser qu’il a « mis en garde » ses ministres contre le fait de se comporter comme ceux qu’ils dénonçaient auparavant.

SAJ prenait la parole lors d’un dîner pour célébrer son 86e anniversaire.