« Nous souhaitons voir des investissements productifs. » C’est le message principal que le Premier ministre et ministre des Finances a passé aux représentants du secteur privé ce mercredi, en marge de la préparation du budget qui devrait être présenté le 6 juin. Lors de la discussion que sir Anerood qualifie de cordiale et franche, il a exhorté les responsables du secteur privé à communiquer au gouvernement les problèmes pratiques rencontrés par les entrepreneurs afin que le gouvernement puisse y trouver des solutions. Consolidant par conséquent la capacité des entrepreneurs locaux et internationaux d’investir à Maurice.

Au niveau des représentants du secteur privé, l’approche de SAJ a été accueillie favorablement. Business Mauritius se réjouit, par exemple, de l’approche pragmatique adoptée par le ministre des Finances. Tandis que les représentants d’autres secteurs ont réaffirmé la nécessité de consolider la visibilité de Maurice dans des domaines aussi variés que la finance, le tourisme ou encore les technologies.