Le Premier ministre a salué, ce 1er février « la contribution des sœurs et frères de la communauté créole » dans le développement économique du pays. Promettant au passage « un partage équitable du gateau national » dans le cadre de la nouvelle phase de développement enclenché par le gouvernement.

Lors de la commémoration de l’abolition de l’esclavage au Morne, ce lundi, Sir Anerood Jugnauth a également demandé aux organisations socioculturelles et à tous les citoyens du pays de s’unir et prendre leurs responsabilités par rapport aux nouvelles formes de l’esclavage. Pour le Premier ministre, la drogue, l’alcool ou encore le jeu sont des fléaux qui nécessitent un combat sans relâche.

Le deputy Prime minister Xavier Duval s’est lui félicité des nombreuses initiatives déjà prises par le gouvernement pour combattre la pauvreté et promouvoir l’égalité. S’il a salué le fait que « la communauté créole a fait énormément d’efforts pour sortir de la pauvreté », le ministre du tourisme a toutefois exhorté les uns et les autres à ne pas être prisonnier du passé. Pour cela, il demande à chacun de prendre avantage des programmes publics d’aide à l’entrepreneuriat ou d’encadrement professionnel.

Dan Baboo, le ministre de la culture, a lui rappelé les initiatives de son ministère pour diversifier les offres culturelles autour du site du Morne, classé par l’Unesco au patrimoine mondial.