L’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) soupçonne fortement la famille commerçante chez qui Rs 50 millions ont été saisies dans la nuit du 1er au 2 juillet blanchissait l’argent du caïd emprisonné Siddick Islam, aussi dit Ti Nerf. Deux membres de la famille, Mohammad Sameer Nobeeboccus et Bibi Annisah Bolaki, ont d’abord été interceptés au Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport (SSRIA) plus tôt dans la soirée avec près de Rs 3 millions en euros et en dollars américains. Ce qui a poussé les hommes de l’assistant surintendant de police (ASP) Hector Tuyau à investir l’immeuble de huit étages où ils habitent, à Plaine-Verte.

Le couple Nobeeboccus, 35 ans, et Bolaki, 31 ans, étaient en partance pour Shanghai. Comme par hasard sur le même vol que le policier Shabeer Goolamgouse et Noor Hossen Ramoly, alias Khalil, deux complices présumés de Siddick Islam. Ce duo soupçonné de blanchiment entretient des liens étroits avec la femme du trafiquant, Naseerah Vavra, alias la reine de Plaine-Verte. Ils avaient d’ailleurs été auditionnés par la commission d’enquête sur les drogues présidée par l’ex-juge Paul Lam Shang Leen l’an dernier.

C’est lors de l’audition de Siddick Islam que les membres de cette famille commerçante se sont fait remarquer. Ils étaient venus à plusieurs assister à cet exercice, ce qui a mis la puce à l’oreille de l’équipe d’enquêteurs menée par l’ASP Tuyau. La matriarche, Bibi Nazoolbee Bolaki, née Nawoor, est parentée à Siddick Islam. C’est son nom qui a été livré par Mohammad Sameer Nobeeboccus et Bibi Annisah Bolaki comme étant celle qui leur a remis les Rs 3 millions trouvées sur eux à l’aéroport.

Bibi Annisah Bolaki, la fille de Bibi Nazoolbee Bolaki, dit Mina, avait 20 101 dollars et 11 050 euros (l’équivalent d’à peu près Rs 1,8 million) dissimulés dans un sac. Elle n’avait déclaré que 15 000 dollars, soit Rs 523 506. Son époux avait, lui, 10 000 dollars et 20 000 euros en sa possession, soit environ Rs 1 158 776. La perquisition à l’immeuble appartenant à Bibi Nazoolbee Bolaki, à la rue Paul et Virginie, a permis aux enquêteurs de découvrir les Rs 50 millions aux 1er, 4et 7étages dans des coffres et des valises.

Au 4étage, Dilshad Begum Bolaki, 38 ans, et son mari Dilshad Ally Yeadallee, 43 ans, ont affirmé n’avoir que Rs 500 000 dans un coffre-fort. Les Rs 2 millions découverts par les enquêteurs dans une chambre ? Le couple a soutenu avoir «oublié» que cette somme était là.

Aux enquêteurs, Bibi Nazoolbee Bolaki a prétendu que le 7étage était loué, mais ils ont découvert que c’est sa fille Sameerah Banu Bolaki, 36 ans, qui l’occupait. Le mari de la matriarche, Iqbal Uteenun, 62 ans, a alors admis que cet étage recelait Rs 25 millions dissimulées dans deux coffres-forts.

Les sept membres de la famille ont été provisoirement inculpés de blanchiment en attendant que l’enquête puisse déterminer la provenance de l’argent. L’ASP Tuyau a confirmé que cela fait plusieurs mois, depuis la fin des travaux de la commission d’enquête sur la drogue, qu’il avait ces commerçants, qui gèrent plusieurs magasins, à l’œil.