L’ouverture du ciel mauricien aux avions en provenance de Kenya avait déjà mis les autorités locales en état d’alerte. L’unité antidrogue des services de douane a appréhendé jeudi une prof de yoga russe au Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport avec approximativement Rs 5,5 millions de gandia et de haschich alors qu’elle venait de débarquer d’un vol de la Kenya Airways en provenance de Nairobi.

Victoria Kazakova, 43 ans, venait soi-disant passer une semaine de vacances dans un bungalow à Trou-aux-Biches après avoir séjourné trois mois à Goa. Elle devait ensuite rentrer directement en Russie. Sa démarche louche a poussé les agents de la Mauritius Revenue Authority (MRA) à soumettre ses bagages aux rayons X, ce qui leur a permis de mettre la main sur plus de deux kilos de haschich et 304,36 grammes de gandia dissimulés dans quatre boîtes de thé et de suppléments alimentaires d’origine indienne.

La valeur du haschich est estimée à Rs 5,3 millions alors que celle du gandia est de Rs 180 000. Lors de son interrogatoire par la douane, la quadragénaire a reconnu qu’elle avait du haschich et du «thé au cannabis» en sa possession et qu’elle avait l’intention de les ramener en Russie. Elle a été remise à l’Anti Drug and Smuggling Unit pour l’ouverture d’une enquête sous le Dangerous Drugs Act. Elle a été inculpée de trafic de drogue.