Il comptait utiliser du cannabis synthétique pour décorer les murs de son restaurant. C’est ce qu’a avancé le propriétaire mauricien d’un établissement de Grand-Baie à la police. Il a été arrêté ce 30 novembre, de même que son chef de cuisine thaïlandais, destinataire du colis, au moment de le réceptionner à la compagnie de livraison à Plaine-Magnien.

L’opération de «controlled delivery» a été menée conjointement par la Mauritius Revenue Authority (MRA) et l’Anti Drug and Smuggling Unit.

Le colis provient de Chine. Il a transité par Paris d’où il a été acheminé sur un vol d’Air Mauritius qui a atterri le 3 novembre. Le colis avait été jugé suspect par des officiers du Customs Anti-Narcotics Section de la MRA après un scan. Ces derniers ont effectué la saisie le 8 novembre. La valeur marchande de la drogue est estimée à Rs 4,5 millions, précise la MRA.

L’Anti Drug and Smuggling Unit a ouvert une enquête. Les deux hommes devraient être traduits en Cour aujourd’hui.