Pour le parti politique, le gouvernement n’a pas la légitimité de relancer le projet métro léger. Ayant promis de le revoir de fond en comble lors de la dernière campagne électorale. Or, argumente Stefan Gua, le tracé est resté le même. Excluant au passage une importante partie de la population vivant au nord et au sud de ce développement.

Commentant le lancement du projet de smart city d’Omnicane dans le sud, Ashok Subron a demandé au gouvernement de rendre public les facilités fiscales dont a pu bénéficier le groupe agroindustriel. Ainsi que les procédures qui ont mené à l’octroi de son Environnmental Impact Assessment.