Il ne voit aucune raison pour intervenir. C’est, en substance, ce qu’a répondu Kailash Purryag à José Moirt dans un courrier daté du 1er septembre (voir ci-dessous).

reponse purryag

L’avocat a, le 19 août dernier, fait parvenir une pétition au président de la République, demandant la révocation de Paul Bérenger en tant que leader de l’opposition. Cela après le bureau du Premier ministre a émis un communiqué faisant état de l’avancée des discussions pour la conclusion d’une alliance PTr-MMM.

« Je ne suis pas étonné de la teneur de la lettre du président », déclare José Moirt. « Il faut placer ces 40 mots dans le contexte politique actuel », ajoute-t-il. C’est ce qu’il compte faire demain, lors d’une conférence de presse.

José Moirt explique sa pétition :