Reeaz Chuttoo estime que la réunion entre le repreneur de Courts et le syndicat au ministère du Travail, ce jeudi,  s’est bien déroulée. Ce qui conduit le secrétaire général de la Confédération des travailleurs du secteur privé à affirmer que son syndicat se concentrera désormais sur le sort des 20% d’employés de Courts qui perdront leur emploi à la suite de la reprise de la chaîne de magasins par le consortium dirigé par David Isaacs.

Si le futur patron de Courts n’a pas officiellement soumis la liste des personnes qui seront licenciées au sein de Courts, il précise toutefois que l’exercice sera bouclé très bientôt. Admettant que son groupe n’était pas le «preferred bidder» selon les special administrators, David Isaacs affirme toutefois que le gouvernement a considéré notamment le sort des fournisseurs locaux de Courts pour déterminer que le consortium mené par David Isaacs proposait la meilleure offre.