La présidente de la République, le Deputy Prime minister, des ministres, le leader de l’opposition ou encore le leader du Parti travailliste. Ils se sont tous succédé aujourd’hui pour rendre hommage à l’ancien chef de l’Etat de l’Inde, décédé lundi à 84 ans.

En Abdul Kalam, ils voient tous un homme d’exception qui a su œuvrer pour le développement de son pays en accordant un intérêt particulier à l’avenir des jeunes de la Grande péninsule. Le vice-Premier ministre Showkutally Soodhun avait été désigné pour représenter Maurice lors des funérailles d’Etat de l’ancien président indien à Rameshwaram, sa ville natale. Il ne pourra malheureusement pas s’y rendre, en raison de problème par rapport au vol de correspondance.

Un livre de condoléances a été ouvert au Haut-commissariat de l’Inde à Maurice depuis ce mercredi.

Photo : La présidente de la République Ameenah Gurib-Fakim (à l’avant-plan), suivie du ministre des Affaires étrangères Etienne Sinatambou et du Haut-commissaire indien Anup Mudgal, alors qu’elle vient signer le livre de condoléances.