Follow Us On

Slider

Sir Anerood Jugnauth n’est pas que l’otage de Roshi Bhadain, croit savoir Paul Bérenger, mais aussi celui de Vishnu Lutchmeenaraidoo. C’est ce qui explique, selon le leader du MMM, l’attitude de sir Anerood Jugnauth qui, au lieu de révoquer son ancien ministre des Finances, a préféré lui attribuer le portefeuille des Affaires étrangères. Bérenger estime que SAJ a agi ainsi pour prévenir une partielle à Piton/Rivière-du-Rempart (no 7), suite à la démission de Lutchmeenaraidoo.

Si le MMM comptait demander seulement la démission de Roshi Bhadain, Vishnu Lutchmeenaraidoo et Showkutally Soodhun, la « crise gouvernementale généralisée » conduit Bérenger à réclamer la démission de tout le gouvernement. Contestant les choix effectués par SAJ, Bérenger pense que Lutchmeenaraidoo « ne connaît rien » aux Affaires étrangères. Tandis que selon lui, Etienne Sinatambou a été une catastrophe au ministère des Technologies et de l’information quand il était chargé de ce portefeuille entre 2005 et 2008.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in News, Videos
[Vidéo] L’ACIM réclame l’arrêt de l’utilisation routinier d’antibiotiques dans l’alimentation animale

Comme d’autres associations à travers le monde, l’Association des consommateurs de l’île Maurice se mobilise contre l’usage abusif d’antibiotiques dans...

Close