Le Premier ministre n’a pas dévié de sa réponse d’avril dernier. Il faudra patienter avant de voir atterrir le Financing of Political Parties Bill au Parlement. S’il y a trois mois, il avait affirmé que le projet de loi serait présenté avant la fin de l’année, Pravind Jugnauth ne s’est pas avancé à donner plus d’indications cette fois. Malgré l’insistance d’Arvin Boolell du PTr à ce sujet.

Le député travailliste et son précédent gouvernement n’ont même pas présenté de projet de loi, a nargué le chef du gouvernement. Alors que les recommandations du comité ministériel sur la réforme électorale mis sur pied sous le présent régime sont à l’étude au bureau du Premier ministre. Tandis que celui de l’Attorney General s’attèle à la rédaction du projet de loi sur le financement des partis politiques, a soutenu Jugnauth.

Aadil Ameer Meea a tenté sa chance. Le projet de loi est-il prévu pour début 2019, comme avancé dans certains articles de presse ? a voulu savoir le député mauve. «Nous devons d’abord en discuter au niveau du Cabinet», a insisté Jugnauth. Qui fait comprendre qu’il faudra attendre sa «proposition» pour savoir si les dispositions seront applicables «lors des prochaines élections ou celles d’après».

[vidéo à suivre]