L’avouée du Premier ministre, Pravind Jugnauth, MSaya Ragavoodoo, a confirmé devant la Master and Registrar Ratna Seetohul-Toolsee, ce mardi 12 février, qu’il y a un accord à l’amiable dans le cadre de son procès en réclamation contre l’Etat relativement à son arrestation dans l’affaire MITD. Cet accord, a réitéré l’avouée, n’est basé sur aucun arrangement pécuniaire. L’Etat et son client, dit-elle, ont besoin de quelques jours additionnels pour tout finaliser. L’affaire a été fixée au 7 mars prochain.

Pravind Jugnauth réclame des dommages de Rs 100 millions à l’Etat suite à son arrestation par le Central Criminal Investigation Department (CCID) en 2012. Le leader du Mouvement socialiste militant (MSM) avait accusé le gouvernement de Navin Ramgoolam de «protéger les pédophiles» lors d’une conférence de presse au Sun Trust. Il réagissait alors sur l’enquête ouverte par le MITD quant aux allégations portées contre l’un des enseignants de l’institution sur sa proximité avec une élève.