Le procès en réclamation de Rs 150 millions intenté par l’ancien ministre travailliste Rajesh Jeetah contre Sir Anerood Jugnauth (SAJ) été appelé en Cour suprême ce vendredi 16 novembre devant la juge Gaitree Jugessur-Mannah. Rajesh Jeetah a été appelé à la barre par son avocat, Me Rama Valayden et par le Senior Counsel du ministre mentor, Gilbert Ithier. 
L’ancien ministre de l’Industrie et de la Santé a principalement été questionné sur les déclarations de SAJ lors d’une conférence de presse le 18 avril 2012 et sur une réunion entre Rajesh Jeetah avec le Dr Krishan Malhotra, ex-propriétaire de la clinique MedPoint et beau-frère de Pravind Jugnauth, en décembre 2009. Ce procès s’inscrit dans le sillage des allégations proférées autour de l’acquisition de la clinique MedPoint par l’Etat sous un gouvernement de Navin Ramgoolam. 

Shalini Malhotra (la fille de SAJ) et le Dr Krishan Malhotra (gendre de SAJ)

Shalini Malhotra, la fille de SAJ, et son époux, le Dr Krishan Malhotra.

Durant son contre-interrogatoire au sujet des déclarations de SAJ, Rajesh Jeetah décrit SAJ étant « a gentleman known to say things on his own style ». Il a ajouté que les propos de SAJ « stricks the mind », citant la phrase utilisée par SAJ « coup le doi » au sujet des travailleurs de l’industrie sucrière. Réagissant sur ce que SAJ avait dit lors de la conférence de presse d’avril 2012 à l’hôtel Labourdonnais, Rajesh Jeetah se dit « really hurt ».

Interrogé en suite sur la réunion à son bureau au ministère de la Santé avec le Dr Malhotra, le membre du PTr admet avoir rencontrer le gendre de SAJ pendant 5 à 10 minutes. Une réunion qui s’est déroulé dans la présence de son Chief Executive Office, Jaya Veerapen. Par ailleurs, quand interrogé par Me Gilbert Ithier, ce dernier a déclaré que Pauline Piat était présente lors de cette réunion. Cette information a été nié par Rajesh Jeetah.

Le Senior Counsel, Me Gilbert Ithier (représentant légal de SAJ)

Me Gilbert Ithier, Senior Counsel, l’avocat de SAJ

L’ancien ministre de la Santé s’est exprimé sur sa rencontre avec le Dr Malhotra et a nié avoir conclu un deal avec ce dernier, soit à travers un «unsolicited bid». Il dit avoir invité son interlocuteur de passer par «the proper tender exercise» pour vendre la clinique à l’Etat. Par la suite, le Dr Malhotra lui a adressé deux correspondances, le 17 janvier et 18 janvier 2010, pour cette transaction.

Me Ithier a, pour sa part, demandé à Rajesh Jeetah s’il avait, durant la réunion du 4 janvier 2010, à l’hôpital Jawaharal Nehru, à Rose-Belle, «instructed to the officers of your ministry including Mr Dabydin to carry out a site visit at Medpoint…». Le plaignant affirme ne pas s’en souvenir.

Le Senior Counsel déclare que l’ancien ministre de la Santé avait expliqué les raisons d’une telle visite en ces termes : «because the Ministry of Health would soon receive an unsolicited bid from these two companies». «That’s not true, I don’t accept this», répond Rajesh Jeetah. La première fois que «the proper procedure» a été évoqué, c’était par le fonctionnaire Om Kumar Dabydin en janvier 2010, lance Me Ithier, ce que nie Rajesh Jeetah.

L’affaire sera entendue l’année prochaine avec le contre interrogatoire de l’ancienne Chief Executive Officier du ministère de la Santé, Jaya Veerapen, et le Dr Malhotra.