Follow Us On

Slider

«A aucun moment, le ministre ne m’a dit qu’on doit considérer la proposition du Dr Malhotra.» Le témoignage de l’ancienne Senior Chief Executive (SCE) au ministère de la Santé est allé dans le même sens que celui de Rajesh Jeetah. Ce dernier, du temps où il était chargé de ce maroquin, avait informé l’ex-propriétaire de la clinique Medpoint lors de leur rencontre en décembre 2009 qu’il ne considérera aucun «unsolicited bid», a affirmé Jaya Veerapen.

Le Dr Krishan Malhotra avait expliqué que sa clinique faisait face à des difficultés et avait proposé à l’ancien ministre de la Santé de considérer le rachat de sa clinique, a indiqué l’ancienne haut fonctionnaire pendant son contre-interrogatoire par MValayden. «Je suis sûre à plus de 100% que les ministres ne peuvent pas intervenir sur ces questions», a encore ajouté l’ancien haut fonctionnaire à la barre.

En tant que SCE, elle était «accountable» pour tout ce qui s’est passé au ministère. «Je suis au courant de toutes les procédures et du fonctionnement de tous les secteurs gouvernementaux», a-t-elle précisé.

Après cette rencontre, la clinique a été évoquée lors de réunions au ministère. La Santé cherchait un lieu où installer un hôpital gériatrique. Om Kumar Dabidin, Permanent Secretary au bureau du Premier ministre actuellement mais Deputy Permanent Secretary à la Santé à cette époque, avait assisté à ces réunions.

Y a-t-il eu des visites dans le cadre de l’acquisition d’un terrain où construire cet appel ? a voulu savoir MGilbert Ithier. «Je ne suis pas au courant», a déclaré Jaya Veerapen, qui avait affirmé être la principale conseillère de Jeetah en sa qualité de SCE. «D’ailleurs, s’il y avait eu de telles visites, j’aurais dû savoir», a-t-elle fait ressortir.

Très confiante dans ses réponses, le témoin a souligné sa très bonne mémoire, affirmant se rappelant de détails remontant à son enfance. Veerapen a toutefois semblé légèrement déstabilisée lorsque contre-interrogé par MGilbert Ithier. Le représentant légal de SAJ s’est attardé sur un détail de sa réponse à Me Valayden : le positionnement du Dr Malhotra au début de la réunion.

Au début de la réunion, Rajesh Jeetah attendait sa SCE à la porte de son bureau, le Dr Malhotra se dirigeait vers son siège, avait déclaré Jaya Veerapen. Savait-elle que le Dr Malhotra était aveugle ? a demandé MIthier. Veerapen a répondu par l’affirmative, précisant avoir été informée après la réunion que le beau-frère de Pravind Jugnauth était accompagné par quelqu’un qui patientait dans la salle d’attente.

«Vous saviez qu’il est aveugle et donc comment s’est-il rendu à son siège ?» a demandé MIthier. «Il était près de son siège, debout», a répondu l’ancien SCE. «Le Dr Malhotra a suggéré que Medpoint pourrait être loué à long terme au gouvernement», a poursuivi l’homme de loi. «Je ne suis pas au courant», a déclaré l’ancienne haut fonctionnaire. L’ancien ministre Jeetah avait proposé l’acquisition de la clinique, a insisté Me Ithier. «Jamais», dit Veerapen. Elle affirme ne pas être au courant du courriel du Dr Malhotra à Rajesh Jeetah, ni que Rajesh Jeetah avait remis sa carte de visite au beau-frère du leader du MSM.

Quid de la visite des lieux à la clinique Medpoint demandée par le ministre et d’une réunion qui a eu lieu le 4 janvier 2010 sur cette clinique ? «Je ne suis pas au courant», a répondu Jaya Veerapen. Une visite des lieux a effectivement eu lieu, a contré l’avocat du ministre mentor. «J’étais en congé, je ne me souviens pas», a rétorqué l’ex-SCE. Elle avait eu lieu à la fin du mois de janvier 2010, «vous étiez de retour au bureau», a déclaré l’homme de loi. «Je ne me rappelle pas vraiment», a dit Jaya Veerapen. Me Ithier ne lâche pas l’affaire : «Om Kumar Dabidin vous a soumis un rapport sur cette visite.» «Très probablement», a répondu Jaya Veerapen.

L’ancienne SCE a été contre-interrogé pendant plus d’une heure. Juste avant, la Cour entendait un représentant de Radio Plus. A la demande de MValayden, celui-ci a remis une copie de la conférence de presse que SAJ avait animé le 18 avril 2012 à l’hôtel Labourdonnais, à Port-Louis, sur une réunion en 2009 entre Rajesh Jeetah avec le Dr Krishan Malhotra. Estimant avoir été diffamé par les propos de SAJ ce jour-là, Jeetah lui réclame Rs 150 millions de dommages.

La prochaine audience est prévue le 13 juin. Le ministre mentor sir Anerood Jugnauth sera entendu.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Actualités, En continu, Main sliders
[Vidéo] L’Africa Day à Maurice sous le signe des Chagos et de la décolonisation

La victoire de Maurice, soutenue par l’Union africaine, devant l’Organisation des Nations unies sur le dossier Chagos a donné un...

Close