Une violente collision entre un bus et un tout-terrain y avait fait 6 morts, fin décembre. Après un audit de la route reliant Solférino à Beaux-Songes, le ministère des Infrastructures publiques a conclu que ce tronçon a été mal conçu. Néanmoins, la route ne sera pas refaite mais plutôt réaménagée, a expliqué Nando Bodha lors d’une visite des lieux ce vendredi après-midi. Dans les semaines à venir, une voie sera réaménagée afin d’accueillir une séparation physique qui empêchera les conducteurs venant de Solférino et allant vers Flic-en-Flac de doubler.

Dans la foulée, le ministre des Infrastructures publiques annonce une série d’amendements à la Road Traffic Act, afin de durcir les peines qu’encourent les chauffards. La loi remaniée réduira le délai pour rapporter un accident, alourdira les peines pour certains délits et conduira aussi les conducteurs testés positifs à l’alcootest à passer la nuit en cellule de dégrisement. Ces amendements, insiste Bodha, seront présentés au Parlement dès la première semaine d’avril.