Le géant des réseaux sociaux vient d’annoncer – une fois de plus – qu’il procéderait à un achat, celui de la société Oculus VR. Celle-ci est spécialiste des technologies de réalité virtuelle et concepteur du fameux casque destiné aux jeux vidéo, l’Oculus Rift.

La boulimie d’achats continue du côté de Menlo Park. Un mois après avoir absorbé WhatsApp pour 19 milliards de dollars, Facebook s’apprête à acquérir Oculus VR, une start-up américaine très prometteuse. La transaction s’élève à 2 milliards de dollars – 400 millions en cash et le reste en actions. L’opération sera conclue d’ici fin juin.

Actuellement sur toutes les lèvres, Oculus VR a connu une ascension fulgurante grâce à son produit phare, l’Oculus Rift. Le projet a pu voir le jour suite à une campagne de financement participative fructueuse sur Kickstarter en 2012. Selon les chiffres officiels, plus de 75 000 kits de développement ont été commandés à ce jour. Cet accessoire de jeux vidéo permet notamment au porteur de s’immerger dans un monde virtuel avec l’aide de nombreux capteurs.

Mais ce n’est pas le marché des jeux vidéo qui a retenu l’attention de Facebook. Oculus VR est le leader incontesté des technologies immersives et le réseau social souhaite continuer son expansion mondiale à travers ce nouveau medium de communication sans toutefois bousculer le cœur de métier de la firme qui, d’ailleurs, travaillera indépendamment du groupe.

« Le mobile est la plate-forme d’aujourd’hui mais nous voulons aussi être prêts pour les plateformes de demain », explique Mark Zuckerberg. Sur son profil Facebook, le fondateur de la plateforme cite aussi la possibilité de créer une classe où les étudiants seront connectés à travers le monde entier grâce à la réalité virtuelle. Outre le système éducatif, le réseau social entend étendre les capacités offertes par cette technologie aux domaines de la communication et des loisirs.

Source : Mashable, Le Figaro – Photo : Business Insider