Ian Jacob dénonce l’attitude trop conciliante des principaux partis politiques à l’égard de ceux qui ont illégalement manifesté contre le mouvement LGBT, samedi dernier. Pour le membre de Rezistans ek Alternativ, seule une mobilisation nationale de grande échelle «contre l’obscurantisme» peut aider à faire reculer ceux qui ne respectent pas les libertés fondamentales.

Par ailleurs, Michel Chiffonne a fait un appel aux Mauriciens, et surtout aux jeunes, pour se faire inscrire sur les registres électoraux. En précisant que le manque d’intérêt pour la chose politique et le vote facilite la réélection des partis déjà installés.