Le Conseil des religions note que le rapport Lam Shang Leen a adopté une position similaire à la sienne sur la prise en charge des toxicomanes. Au vu d’un possible financement des partis politiques par l’argent provenant du trafic de drogue, le groupement de religieux insiste pour une loi sur le financement des partis.

Dans un communiqué, le Conseil reprend à son compte cette remarque de Paul Lam Shang Leen et de ses assesseurs : «Make it a point to avoid populist politics and unrealistic promises to turn Mauritius into a drug free island…. With our own slogan: “Hand in hand we can make it».

 

Rapport Lam Shang Leen : Le Conseil des religions insiste pour une loi sur le financement politique by ION News on Scribd