Navin Ramgoolam a réagi sur les récents propos « épicés » de sir Anerood Jugnauth (SAJ). Pour l’ancien Premier ministre, le langage de SAJ n’a rien de surprenant, vu qu’il est connu pour être « vulgaire, grossier et inculte ».

Le leader du Parti travailliste comparaissait devant la justice, ce 30 mars, pour répondre d’une accusation d’entente délictueuse. La séance de ce jeudi a été consacrée aux plaidoiries sur la motion de Gavin Glover. L’avocat de Ramgoolam demande que le témoin Rakesh Gooljaury soit entendu plus tard durant le procès.

Les magistrats Raj Seebaluck et Razia Jannoo-Jaunbocus ont entendu les arguments de la défense et de la poursuite pendant une heure. Ils se prononceront sur la motion le 10 mai prochain. La décision connue, les auditions reprendront les 13 et 31 juillet.

L’ancien Premier ministre ainsi que deux anciens haut-gradés de la police, Dev Jokhoo et Rampersad Sooroojebally, sont poursuivis pour avoir cherché à dissimuler ce qu’il s’est passé au bungalow de Ramgoolam dans la nuit du 2 au 3 juillet 2011.