« Ce n’est pas l’argent du Sun Trust qui sera utilisé pour les dédommager, mais le vôtre. » C’est ainsi que le leader du Parti travailliste décrit la menace qui pèse sur le contribuable mauricien suite aux décisions prises par le gouvernement. Navin Ramgoolam estime, en effet, qu’ayant mal géré les dossiers BAI et Betamax, le gouvernement sera condamné à indemniser Dawood Rawat et Veekram Bhunjun.

Navin Ramgoolam s’exprimait, ce jeudi 19 janvier, au quartier général du PTr après son audition par la police. Devant ses militants, le leader des rouges a critiqué Marie-Claire Monty et Alain Wong pour leur démission du PMSD. Et d’affirmer que, revenu au pouvoir, il fera voter une loi anti-transfuges.

Photo : Navin Ramgoolam (au centre) aux côtés de Patrick Assirvaden et Kalyanee Juggoo.