Follow Us On

Slider

Le leader du Parti travailliste dit vouloir marquer une rupture. Moins de ministres, le démantèlement de la Mauritius Revenue Authority, le renouvellement et la féminisation des candidats rouges ainsi que la fin du système « bef travay souval manze ». C’est ce que promet Navin Ramgoolam à ses partisans. A Flacq, l’ancien Premier ministre a affirmé que c’est pour mettre en œuvre ce programme de rupture que son parti entend se présenter seul aux prochaines élections générales.

Navin Ramgoolam a également raillé ce qu’il considère être l’incapacité de Pravind Jugnauth à assumer la fonction de chef du gouvernement. Pour le leader des rouges, la mauvaise gestion de la situation de l’affaire BAI par le gouvernement doit conduire les rouges à rester vigilants. Il demande d’ailleurs à ses partisans de répondre à son appel à la mobilisation si jamais le dossier du remboursement des clients de la BAI demeure en suspens.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Main sliders, News, Videos
[Vidéo] Aucune ambulance n’étant disponible, un gréviste transporté à l’hôpital sur un matelas

Le ton est monté au Jardin de la compagnie et à l'hôpital Jeetoo cet après-midi. Deux des grévistes de la faim dont...

Close