«On prend les Mauriciens pour des imbéciles», ironise le leader du Parti travailliste. Pour Navin Ramgoolam, le Premier ministre aurait dû se concentrer sur les actions à prendre dans l’immédiat à partir des recommandations du rapport de la commission d’enquête sur les drogues. Et non mettre sur pied une task force qui n’est qu’un moyen de gagner du temps.

Ramgoolam croit donc savoir qu’aucune action concrète ne sera prise d’ici les prochaines élections générales.