C’est la confiance qu’ont affiché Navin Ramgoolam et Paul Bérenger lors de la dernière conférence de presse de l’Alliance de l’Unité et de la Modernité avant les élections de mercredi. Les deux responsables politiques ont en effet affirmé que c’est bien un 60-0 qui guette l’Alliance Lepep. Même dans le fief de Sir Anerood Jugnauth à Piton/Rivière du Rempart (no 7), précise le leader du MMM.

Si la récente petite phrase de Ramgoolam, expliquant comment il a pêché le «requin» Bérenger a suscité la polémique, les deux hommes en ont néanmoins minimisé la portée. Préférant dire que ce type de bons mots est courant durant une campagne électorale. Quant aux critiques de Kee Chong Li Kwong Wing adressées dans un entretien à l’express, le chef des mauves a estimé que la question sera réglée au niveau des instances du MMM.