Le projet Metro Express n’est qu’une reprise de ce qui avait déjà commencé par son gouvernement. Heritage City, un « entêtement ». La fusion des institutions privées, un emprunt chez les Travaillistes. Navin Ramgoolam a énuméré les raisons pour lesquelles il pense que le ministre des Finances a fait preuve de manque de « vision » lors de son discours de vendredi dernier.

Au delà des idées nouvelles, Navin Ramgoolam critique surtout les contradictions qu’il dit constater chez Pravind Jugnauth, aussi bien sur les prévisions de croissance, de création d’emplois que de l’investissement public. Pour le chef des rouges, Pravind Jugnauth a choisi des voies opposées à Vishnu Lutchmeenaraidoo et Sir Anerood Jugnauth. Ailleurs, il dit constater la « rupture avec la réalité » du ministre des Finances.