Le leader du Parti Travailliste dit comprendre qu’un musulman vote pour le MMM ou le Parti Travailliste. Mais Navin Ramgoolam dit ne pas concevoir qu’une personne de cette confession soutienne le MSM. Il justifie sa position par les déclarations passée de Sir Anerood Jugnauth ou encore par l’interdiction faite aux petits commerçants d’organiser une foire à Port-Louis à l’occasion du Ramadan. Le chef des rouges s’en est également pris à Showkutally Soodhun qu’il accuse de ne pas avoir dit la vérité sur sa présence près du lieu d’un des attentats du 4 juillet à Medine en Arabie Saoudite.

Commentant la stratégie du gouvernement sur le dossier Chagos, Ramgoolam accuse le gouvernement de ne pas avoir su prendre avantage de la décision du Tribunal de la mer de mars 2015. Abordant le budget, l’ancien Premier ministre estime que deux des mesures phares du prochain budget de Pravind Jugnauth, le métro léger et la mise en place d’un troisième câble optique, sont en fait des projets du gouvernement précédent.