Navin Ramgoolam contre-attaque avec virulence. Après les pics lancés contre lui par Pravind Jugnauth et sir Anerood Jugnauth, le leader du Parti travailliste (PTr) a descendu ses deux adversaires en flamme. Estimant, lors d’un rassemblement des rouges à St Pierre, que les attaques répétées de Jugnauth à son égard démontrent qu’il représente la principale menace politique face à eux.

Si l’ancien Premier ministre affirme que, le moment venu, les partis d’opposition brigueront les suffrages comme ils l’entendent, Ramgoolam insiste sur l’union de l’opposition. Pour lui, cette union doit avoir pour unique objectif de forcer le gouvernement à appeler le pays aux urnes.

Lors du congrès du PTr, ce vendredi 4 mai, Navin Ramgoolam a porté des accusations contre le CEO de Mauritius Telecom, Sherry Singh. Tandis que plus tôt, Shakeel Mohamed a fait de même à l’égard du député Raj Dayal.