Le leader du Parti Travailliste affirme que l’homme d’affaires angolais a sollicité une rencontre avec lui, alors qu’il était Premier ministre en 2014. Mais Ramgoolam dit avoir redirigé Alvaro Sobrinho vers le Board of Investment. Qui a fini, à l’époque, par rejeter le projet d’investissement du milliardaire controversé.

A Vallée-Pitot, ce vendredi 21 avril, le chef des rouges  a vivement critiqué Pravind Jugnauth pour avoir permis à l’angolais de s’implanter à Maurice. Pour Navin Ramgoolam la grande proximité de la Présidente de la République avec Sobrinho ainsi que ses efforts répétés pour faciliter son installation à Maurice doivent la conduire à présenter sa démission.

Vous pouvez également retrouvé l’intégralité du discours de Ramgoolam diffusé plus tôt en live.