C’est peu après 20h que l’ancien Premier ministre a quitté les Casernes centrales, sous forte escorte policière. Direction le centre de détention de Moka où il passera la nuit avant de comparaître devant la Bail and Remand Court de Port-Louis demain matin. Navin Ramgoolam avait déjà passé quelques heures dans ce centre de détention lors de sa première arrestation, le 6 février dernier. Le leader du Parti travailliste a été arrêté ce soir sous une charge de « public official using office for gratification » dans le cadre de transactions immobilières effectuées au sein du groupe BAI.

Contrairement au 6 février dernier, peu de partisans de Ramgoolam s’étaient massés devant la porte principale des Casernes centrales ce vendredi soir. Ce qui a d’ailleurs conduit la police à faire sortir le convoi escortant le Premier ministre par la porte principale au lieu de la porte secondaire, située dans une rue perpendiculaire.