A sa sortie de la Cour Intermédiaire, Navin Ramgoolam a égratigné le gouvernement au sujet des frais d’examens subventionnés pour la fin de cycle secondaire. Pour le leader du Parti Travailliste, le gouvernement stresse indûment les enfants à quelques jours de leurs examens avec la condition d’assiduité de 90% pour l’octroi de l’aide. Ce qu’il trouve inacceptable.

Interrogé sur l’attitude de Kailash Trilochun par rapport au gouvernement, Ramgoolam dit qu’il avait prédit que les évènements allaient prendre la tournure actuelle.