Les deux ont comparu aujourd’hui devant la Cour de district de Port-Louis. Navin Ramgoolam dans le cadre des 5 affaires pour lesquelles il est sous le coup de charges provisoires tandis qu’Anil Bachoo était convoqué pour l’affaire Betamax.

Dans le cas de l’ancien Premier ministre, deux dossiers ont été transmis au bureau du Directeur des poursuites publiques (DPP) pour que celui-ci décide si des charges formelles sont retenues contre lui. Convoqué à nouveau le 12 mai prochain, Navin Ramgoolam saura alors s’il tombe sous le coup de charges formelles.

Anil Bachoo doit, lui, attendre jusqu’au 21 janvier. Car à la session d’aujourd’hui, la police n’a pas encore confirmé si le dossier préliminaire a été transmis au bureau du DPP.