Le leader du Parti travailliste redit que son parti à l’intention d’aller seul aux prochaines élections générales. Toutefois, Navin Ramgoolam estime que d’ici là, les forces de l’opposition doivent s’unir à travers un pacte républicain afin d’empêcher que Pravind Jugnauth n’accède au poste de Premier ministre sans passer par les élections générales.

L’ancien Premier ministre, critique envers le train de vie des ministres et députés du gouvernement, a assuré qu’il va revoir les privilèges des élus. Ainsi, il affirme qu’il va réduire le nombre de ministres mais également qu’il ne leur accordera pas le droit de s’acheter des « limousines ». Autre proposition inédite du leader des rouges: l’abolition du repas gratuit aux parlementaires les jours où l’Assemblée nationale est en session. Ramgoolam explique en effet qu’ils devront payer pour leur repas si jamais le Parti travailliste revient au pouvoir.

Le meeting des rouges à La Louise, Quatre-Bornes, a été marqué par la prise de parole de Dev Virahsawmy et Bryan Glover. Arvin Boolell, qui s’était éloigné de la scène politique après des ennuis de santé en septembre, s’est également adressé à la foule des partisans, ce vendredi 9 décembre.