C’est à leur sortie de la Mauritius Housing Company que nous les avons croisés, ils partaient alors à la National Housing Development Company à Rose-Hill avant de se rendre à Quatre-Cocos pour y prendre les clés de leurs logements sociaux.

C’est avec un sentiment mitigé que Mary Joyce Pasnin accueille la bonne nouvelle, car des neuf familles seules sinistrées de Baie du Tombeau, seules quatre ont obtenu un logement social. C’est notamment le cas de Rajespedee Candasamy, qui avait entamé une grève de la faim aux côtés de Douglas Baya. Pour ce dernier, «le combat continue» même s’il se dit «bien satisfait» pour ceux qui ont obtenu leurs maisons.