De mauvaise humeur, sir Anerood Jugnauth n’a que peu goûté la question de Malini Sewocksingh sur la vente de cigarettes aux mineurs dans sa circonscription. Au lieu d’interventions policières, le ministre mentor est plutôt d’avis que ce sont aux parents de surveiller leurs enfants.

La suggestion d’Adrien Duval d’augmenter les patrouilles policières afin d’empêcher la vente de cigarette aux mineurs n’a pas non plus trouvé grâce aux yeux de l’ancien Premier ministre. Qui a lancé en boutade qu’il faudrait plutôt transformer tous les adultes en policiers pour empêcher cela.