Ses travaux communautaires effectués, l’homme d’affaires se dit « soulagé » et « prêt » à affronter Navin Ramgoolam lors du procès de ce dernier dans l’affaire Roches-Noires. C’est à peu près tout ce que Rakesh Gooljaury a dit à sa sortie du tribunal, ce vendredi matin.

Rouben Mooroongapillay, son avocat, explique toutefois que son client en dira plus le moment venu. Comment et quand ? On le découvrira en écrit, car l’hommes d’affaires controversé, ancien proche de Navin Ramgoolam, projette d’écrire un livre pour raconter son expérience.

Gooljaury avait été condamné à 90 heures de travaux communautaires en mai dernier après avoir été trouvé coupable d’une charge d’effecting public mischief. La justice l’avait trouvé coupable d’avoir induit la police en erreur sur ce qui s’était passé au bungalow de l’ancien Premier ministre dans la nuit du 2 au 3 juillet 2011.