S’adressant à l’aile féminine du Parti travailliste, Navin Ramgoolam a regretté de ne pas avoir pu concrétisé son projet d’hôpital pour les femmes lors de son dernier mandant.

Le leader des rouges a néanmoins promis que ce projet demeurera à l’agenda si son parti et lui reviennent au pouvoir. Au chapitre des promesses, il a réitéré son intention d’initier une réforme électorale qui permettra une meilleure représentativité des femmes aux Parlement. Ramgoolam a ainsi insisté sur la nécessité d’introduire certaines conditions dans une nouvelle loi sur le financement des partis politiques. Il propose ainsi d’offrir aux partis qui présenteront un certain nombre de femmes aux scrutins un bonus de financement.