Après l’affaire MITD dans laquelle il réclame des dommages de Rs 100 millions à l’Etat pour arrestation arbitraire, le leader du Mouvement socialiste militant (MSM) fait de nouveau appel à l’avoué Saya Ragavoodoo. Présente en Cour suprême ce matin devant l’Acting Master and Registrar Renuka Devi Dabee, elle a annoncé que Pravind Jugnauth, a retenu ses services dans le procès en réclamation l’opposant à Paul Bérenger et au journal Le Mauricien.

Dans une plainte logée en Cour suprême le 15 octobre dernier, le Premier ministre leur réclame des dommages Rs 50 millions pour diffamation. Il reproche au premier d’avoir accusé des membres du Mouvement socialiste militant (MSM) d’abus de pouvoir et de corruption, notamment en profitant de l’argent dérivé des paris illégaux et du trafic de drogue lors de ses différentes réunions politique entre août et septembre dernier. Et au second d’avoir fidèlement rapporté ces propos.

Le Premier ministre est défendu par l’avocat Ravin Chetty alors que Paul Bérenger a retenu les services de Veda Baloomoody.