Si les clients de l’ex-Bramer Bank et les détenteurs de polices d’assurances de la British American ont obtenu satisfaction, le sort des détenteurs du plan Super Cash Back Gold (SCBG) semblait bien moins certain. Le gouvernement a toutefois décidé de tenter une opération sauvetage.

Vishnu Lutchmeenaraidoo annonce en effet que l’Etat renonce à sa position de premier créancier en cas de liquidation ou vente des actifs du groupe BAI. A la place, le ministre des Finances propose d’y installer les détenteurs d’un plan SCBG.

Afin de conduire un audit du nombre exact de détenteurs de ce plan et de leurs situations personnelles, la Mauritius Post a été mise à contribution. Les détenteurs du plan controversé de la BAI pourront se rendre aux bureaux de poste pour y remplir un formulaire détaillant leurs situations personnelles. Pendant deux semaines, ils pourront également télécharger les formulaires sur le site web de la Mauritius Post.