Le Petroleum Pricing Committee (PPC) a rendu son verdict : le prix de l’essence et du diesel restent inchangés à Rs 38,85 et Rs 29,50 respectivement. Toutefois, prévient Ashit Gungah, depuis la dernière réunion du comité en février, le cours du baril a connu une hausse substantielle.

C’est du Price Stabilisation Account (PAC) que l’Etat est donc en train de puiser pour maintenir le prix du carburant. Or, prévient le ministre du Commerce et de l’Industrie, les prix ne pourront être maintenus que si le PAC est suffisamment volumineux pour absorber la hausse du prix du baril.

Si le PPC s’est réuni après 3 mois, les réunions du comité seront désormais plus fréquentes, explique Ashit Gungah.