Le ministre des Finances estime que le choix des Britanniques de sortir de l’Union européenne doit être respecté. Toutefois, explique Pravind Jugnauth, le gouvernement doit rester « vigilant » par rapport aux effets de cette sortie sur l’économie locale.

Cela passe, précise-t-il, par un travail continu du comité interministériel et du panel public/privé mis en place pour évaluer et pallier les effets du Brexit sur le pays. Ce n’est qu’à l’issue de la phase d’évaluation que les « des décisions dans l’intérêt de Maurice » seront prises.