Ces quatre dernières années, le Ballon d’or a été dominé par l’attaquant du FC Barcelone, Lionel Messi. Cependant, une légère baisse de forme de l’Argentin, ainsi que des blessures régulières, signifie sûrement que le trophée de cette année ira à quelqu’un d’autre.

Les deux favoris sont Franck Ribéry et Cristiano Ronaldo. Bien que Ribéry ait été un élément important du Bayern Munich qui a tout écrasé sur son chemin la saison dernière, Ronaldo n’a pas cessé de faire parler de lui avec sa performance individuelle qu’on peut qualifier de « dévastateur ». Certes, il n’a pas gagné de trophées cette année. Mais le succès de l’équipe d’un joueur doit-il pour autant être le facteur décisif dans l’attribution de ce qui est essentiellement un trophée individuel ? En toute logique, non.

Ribéry a joué un rôle important dans le succès du Bayern Munich la saison dernière, mais on peut dire que d’autres méritent plus d’éloges, comme Arjen Robben qui semblait toujours apparaître avec quelque chose de spécial au bon moment. Ce n’est toutefois pas la faute de Ronaldo si ses coéquipiers ne pouvaient pas suivre son exemple et jouer au plus haut de leurs capacités.

Concentrons-nous donc sur la performance individuelle plutôt que sur les palmarès des équipes. Le Français mène le bal dans le classement des « assists » depuis le début de la saison 2013 avec 33 contre 21 à Ronaldo. La différence ? 12 « assists ». Mais c’est sur le plan des statistiques de buts que Ronaldo prend ses distances dans cette bataille. Alors que Ribéry enregistre 29 buts en 2013, Ronaldo affiche 69 pour la même période, et Leo Messi, 47.

Preuve, s’il en faut, de la forme de Ronaldo : retour sur les play-offs entre la Suède et le Portugal. L’équipe de Zlatan Ibrahimovic est à un but de la qualification pour la Coupe du monde, menant 2-1 avec moins de 20 minutes à jouer. Mais Ronaldo marque deux buts en l’espace de trois minutes. Un hat-trick qui, ajouté au premier but de la précédente rencontre, tourne le match ainsi que la qualification en faveur du Portugal.

Pour Diego Maradona, une chose est claire : « Cristiano Ronaldo doit gagner. » Et d’ajouter, dans sa déclaration au magazine Le Buteur : « Messi a été trop blessé cette année. » Carlo Ancelotti, coach du Real Madrid, estime pour sa part que Cristiano Ronaldo est d’un autre monde.

« Est-ce que je mérite de gagner ? Peut-être que je méritais de gagner l’année dernière ou l’année d’avant », s’est demandé le principal intéressé dans les colonnes du magazine espagnol A Bola. « Je pense que je mérite de gagner le Ballon d’Or chaque année. J’aime tout gagner, mais je sais que cela ne dépend pas de moi. J’aimerais gagner, mais parfois on gagne et parfois on perd, c’est la vie. »

En tout cas, le Portugais est bien parti pour ajouter un autre trophée à son « trophy cabinet ».